« Stranger Things », on en veut encore

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas parlé « série » ici. J’en regarde pourtant régulièrement. Mais il faut reconnaître que « The Handmaid’s Tale » m’a tellement marquée l’année dernière que j’ai par la suite eu beaucoup de mal à m’exprimer sur d’autres séries sur ce blog. Je n’en ressentais pas forcément le besoin. Je n’éprouvais pas l’envie de vous en conseiller ou déconseiller certaines. Il y a peu, j’ai regardé la série allemande « Dark » qui m’a beaucoup plu et qui m’a fait penser, de par son univers, ses disparitions, ses mystères et ses personnages, à « Stranger Things ». Et c’est là, à ce moment précis, que j’ai compris qu’il était temps pour moi de regarder la saison 2 de cette série qui avait été un véritable coup de cœur

Qu’est-ce que ça fait du bien de les retrouver. Eleven, Mike, Will, Dustin et Lucas. Qu’est-ce que ça fait du bien de retourner à Hawkins, et de replonger dans les années 80. De ressentir le mystère planer une nouvelle fois, la menace rôder. Bien que je ne raffole pas des histoires qui tendent à faire peur, cette petite troupe poussée à faire face à l’étrange m’avait manqué. C’est donc avec plaisir que je me suis remise devant mon écran pour suivre leur nouvelle aventure, ou plutôt nouvelle mésaventure. Une fois encore, comme avec la saison 1, j’ai enchaîné les épisodes. Leur construction est telle que vous ne pouvez pas décrocher facilement. La narration est rondement menée : du suspense au début, quelques germes d’explication au milieu, de belles frayeurs en accompagnement, et enfin, de nouveau du suspense à la fin. Tout est fait pour accrocher le téléspectateur et l’amener à regarder la suite.

Lire la suite

Publicités

Vous regarderez « Stranger Things », jurez-le !

stranger things« Stranger Things » a tout pour plaire. Je ne suis pas la seule à l’affirmer, d’autres personnes vous l’ont sans doute déjà dit. Peut-être même qu’elles vous ont fait jurer de regarder cette série à votre tour. Et dans ce cas, elles ont eu bien raison. Parce que cette série… « C’est de la bombe, bébé ».

Quand mon copain m’a proposé de découvrir « Stranger Things », j’y croyais moyennement. Quand il m’a expliqué que l’histoire tournait autour d’une disparition inquiétante et d’une jeune fille au comportement étrange, je me suis dit : « Mon dieu, maman, je vais avoir droit à une nouvelle version d’Insidious, ou alors E.T va de nouveau débouler dans un vélo volant et moi je vais flipper comme quand j’avais cinq ans » (oui, oui, j’ai été traumatisée par E.T l’extraterrestre quand j’étais petite). Mais quelle erreur n’aurais-je pas faite si j’avais refusé d’écouter les conseils de mon copain ?! Heureusement que je ne suis pas tous les jours têtue… Car je serais sinon passée à côté d’un petit bijou narratif et visuel.

Vous l’aurez compris, cette série est pour moi un coup de cœur ! Si j’avais peur au départ que les ficelles soient un peu trop grosses et que l’histoire soit tirée par les cheveux, j’ai vite été rassurée en constatant que cette science-fiction tient la route. D’un point de vue scénaristique, on nous offre une aventure a priori paranormale qui, petit à petit, se transforme en un récit d’anticipation. Les scientifiques, les gouvernements, leur quête de l’innovation et de l’émulation ne sont finalement pas bien loin.  Ce qui semble complètement irréel et fou, s’avère concret et puissant. Le danger est bel et bien là. Et le suspens qui va avec, bien évidemment. La construction des épisodes (scène accrocheuse suivi d’un gros moment de tension – générique – suite des événements avec montée en crescendo des interrogations et des frissons – scène finale qui intensifie le suspens – je veux et j’exige la suite immédiatement) vient également appuyer cette sensation d’angoisse et d’attente. Sans oublié les décors, l’obscurité, le jeu des acteurs (chapeau à Millie Brown qui, malgré ses très courtes répliques, nous captive totalement) et la musique qui nous aident à nous plonger dans cette histoire et nous rendent tout fébriles.

Je ne peux donc que vous conseiller cette série. Et même vous faire jurer que vous la regarderez ! N’est-ce pas ? 🙂