L’énigmatique Miss Sloane

Vous aimez la série « Scandal » ? Vous adorez les portraits de femmes fortes, sentir le mystère qui les entoure ? Vous appréciez les films qui ne ménagent pas leur personnage principal et la société qu’ils dépeignent. Oui ? Alors dans ce cas, votre cœur va battre à l’unisson avec l’histoire de « Miss Sloane ». De mon côté, cela fait déjà quelques jours que j’ai vu cette oeuvre cinématographique en avant-première et je ne parviens toujours pas à l’oublier. Jessica Chastain et sa chevelure flamboyante m’ont très certainement marquée au fer rouge.

miss-sloane

Lire la suite

Publicités

Miroir, mon beau miroir

En voilà une drôle de tête, Charlize? Il faudrait peut-être sortir un mouchoir pour nettoyer tout ça ? Vous vous mettez dans des états par moment… C’est assez effrayant. Tellement effrayant qu’on adhère complètement à votre personnage Ravenna et à l’histoire « Le Chasseur et la Reine des glaces ». Le temps passe et on ne se lasse pas des combats, des manipulations, des retrouvailles amoureuses, de vos cris et de vos mesquineries. 
Charlize-Theron-dans-Le-Chasseur-et-La-Reine-des-Glaces

Quand on s’installe dans une salle de cinéma pour regarder la suite de « Blanche-Neige et le chasseur » (et oui, il s’agit bien d’une suite ; certaines personnes dans mon entourage m’avaient laissé entendre qu’il s’agissait d’un prequel, mais à part les premiers minutes du film, il est bien question d’une suite), on s’attend à du grand spectacle. De belles scènes de combat, des effets spéciaux à couper le souffle, des reines cruelles et prêtes à tout pour diriger. Pour tout vous dire, à part les quelques passages dédiés aux bouffonneries des nains (pourquoi faut-il toujours qu’on les fasse passer pour des clowns et que les notes humoristiques du film reposent sur leurs épaules ?), j’ai apprécié l’histoire qui se déroulait sous mes yeux. Il y a eu un vrai travail sur les décors et les costumes. On en prend plein les mirettes. Les robes de Ravenna et de Freya, en particulier, sont extravagantes, riches en détail, elles sont l’expression même de la suprématie de ces deux reines. On pourrait se dire que c’est exagéré, voire un peu trop superficiel. Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un conte et que l’excès est utilisé pour nous transmettre un message : même ceux qui possèdent tout peuvent finir par se casser les dents. La vanité et l’orgueil ne sont pas forcément de bons amis. Et puis, « Le Chasseur et La Reine des glaces » est une suite. Le miroir est toujours présent, prêt à renvoyer les plus mauvais traits de caractère des personnages. Qui dit Ravenna, dit narcissisme. « Miroir, mon beau miroir, qui est la plus belle ? »

Si j’ai beaucoup aimé ce nouvel épisode, c’est en priorité pour Charlize Theron. Fidèle à elle-même, son personnage Ravenna n’a pas de limite. Sa soeur, Freya, n’est qu’un pion parmi d’autres, elle n’éprouve aucun remord à la faire souffrir. Et alors que l’actrice aurait pu facilement tomber dans l’excès, Charlize Theron a trouvé le bon ton pour interpréter la méchante reine aux robes bling-bling. Une grande partie de la qualité de ce film repose sur elle. Malgré tout, les autres acteurs sont aussi admirables. Les têtes d’affiche ont été particulièrement bien choisies ! Charlize Theron, Emily Blunt, Jessica Chastain et Chris Hemsworth forment un quatuor remarquable. A quand la suite ?