Tag de cette fin d’année 2017

Hello les pipelettes ! J’espère que le père Noël vous a gâtées et que vous êtes prêtes à fêter comme il se doit l’arrivée de 2018. De mon côté, sur le blog, c’est avec plaisir que je reprends le clavier pour faire ce tag spécial fin d’année 2017. Je remercie d’ailleurs Le Petit Pingouin vert de m’avoir nominée.


Lire la suite

Publicités

Oxana Aviktorova, ma jolie découverte Instagram

Instagram est une véritable caverne d’Ali Baba. Il y a toujours un artiste talentueux à découvrir. Cette fois, mes yeux se sont arrêtés sur le travail réalisé par Oxana Aviktorova. Si vous ne la connaissez pas, cela tombe bien car cet article lui est exclusivement réservé. Et j’espère que vous apprécierez autant que moi ses dessins et la poésie qui s’en dégage. 

Lire la suite

Il nous fait perdre la tête

Il y a plusieurs mois, je vous présentais rapidement le travail de Kristina Webb, une jeune artiste que j’avais découverte via Instagram. Aujourd’hui, c’est un autre artiste, qui fait beaucoup parler de lui sur ce réseau social, que je vous dévoile. Il s’agit de Giuseppe Pepe, et il a de grandes chances de vous faire perdre la tête !

Losing my mind

Ce designer italien s’est lancé dans un drôle de projet, intitulé « Loosing my mind ». A partir de photographies qu’on lui envoie, il s’applique à « décapiter » numériquement les sujets, à retravailler les couleurs et la lumière pour donner vie à des images surréalistes. Giuseppe Pepe a donc pris à la lettre l’expression « perdre la tête ». Parce qu’au fond, tout le monde peut être victime de cette fameuse expression. L’amour, l’amitié, une passion, un lien privilégié, ou même un rien peut nous faire sortir de nos gonds, nous faire perdre la raison, nous pousser hors de notre train-train quotidien.

Pour ma part, je trouve ces photographies très belles esthétiquement parlant. Symboliquement, elles ont aussi beaucoup de charme. Les sujets deviennent anonymes. La subjectivité du modèle disparaît pour laisser place à celle du spectateur. Ce dernier peut s’imaginer ce qu’il veut. Interpréter les images comme bon lui semble. Il n’y a pas de visage pour lui imposer une émotion, une joie, une peine. L’imagination naît alors du mouvement, de la palette de couleurs accentuées, de l’exposition de la lumière.

instagramicon

*

Si vous avez maintenant envie de suivre Giuseppe Pepe, c’est par ici !

 

Kristina Webb color my life

Instagram, c’est magique. Il suffit de scroller parmi les photos pour découvrir le travail de personnes talentueuses. Quelques secondes de navigation, et hop, on tombe sur de magnifiques photographies, sur des créations originales et pleines de charme. C’est donc au cours de l’un de ces petits voyages virtuels que j’ai fait connaissance avec colour_me_creative, alias Kristina Webb, une Néo-Zélandaise de 19 ans dotée d’un trait joli coup de crayon et de beaucoup d’imagination.

colormecreative-1

 

Ce mélange d’éléments concrets et de créativité m’a complètement tapé dans l’œil. Kristina Webb n’est pas la première artiste à donner du relief à ses œuvres grâce à cette combinaison, mais la douceur de ses dessins, leurs couleurs et leur réalisme m’ont laissé ébahie. Résultat : je me suis directement abonnée à son compte Instagram !

 

La jeune artiste aime aussi reprendre nos héros préférés, les mettre en scène dans ses dessins. J’ai un coup de cœur pour Harry Potter et son balai-pinceau. Je trouve que Kristina fait là un joli clin d’œil à sa passion et à l’art.

Une autre raison d’aimer le compte de Kristina Webb : elle a trouvé une très belle façon de recycler les gobelets Starbucks ! (J’attends donc avec impatience que l’enseigne débarque à Nancy pour pouvoir faire pareil 🙂 )

instagramicon

*

Si vous aussi vous avez maintenant envie de suivre color_me_creative, c’est ici !