Mes déceptions littéraires #1

Il y a des livres que l’on attend au tournant, pour une ou plusieurs raisons, et qui ne répondent finalement pas à nos attentes. D’autres qu’on n’attendait pas vraiment et qui, loin de nous surprendre et de nous offrir un coup de cœur, nous plombent le moral, nous indiffèrent ou nous déçoivent terriblement. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de rassembler dans un article quelques ouvrages qui m’ont déçue mais pour lesquels je n’ai jamais fait de chronique entière par manque de volonté ou de grosse déception. Je suis comme ça, si je n’ai pas envie de chroniquer un livre, si je n’en ressens pas le besoin sur le moment, je ne le fais pas. Mais je me suis dit, malgré tout, que cela pouvait être intéressant de regrouper mes déceptions et de vous en parler de temps en temps. Alors, c’est parti pour une première vague d’ouvrages décevants.

Lire la suite

De l’évidence au doute

C’est avec plaisir et avec beaucoup de bonheur que je publie cette chronique. Car oui, cet article n’est pas n’importe lequel ! Il est le fruit de ma toute première lecture commune. J’ai eu la chance de partager ce moment littéraire avec Sireadbooks et j’espère pouvoir recommencer cette aventure livresque avec elle !

bertrand et lolaBertrand et Lola, deux prénoms qui résonnent encore en moi alors que ma lecture du deuxième ouvrage d’Angélique Barbérat est terminée depuis plusieurs semaines. Bertrand et Lola, deux amoureux séparés par les conventions et par la peur de la passion, deux amants qui m’ont bouleversée. Pour eux, j’ai eu envie de crier. Pour eux, j’ai eu envie de pleurer. En tant que lectrice et spectatrice de leur destinée, j’avais compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre et il était donc particulièrement frustrant de les voir s’éloigner sans cesse. L’auteure joue avec nos nerfs. Cet amour entre les deux protagonistes est une évidence mais l’écrivain nous prouve que ce qui est évident n’est pas forcément facile à mettre en place et à vivre. Il y a plein de paramètres autour qui viennent tout gâcher et qui gomment cette certitude.
Je me suis alors mise à douter, jusqu’au bout je me suis demandée si la fin de cet ouvrage serait bel et bien heureuse. Je dévorais les pages pour savoir, pour retrouver cette assurance, cette conviction. Mais comme je l’ai déjà dit, Angélique Barbérat joue merveilleusement bien avec nos nerfs. J’avais par moment envie de balancer le livre tellement ce que l’auteure faisait vivre à ses personnages ne rendait folle.

Mon pauvre Bertrand, tu as morflé. Toi aussi Lola, derrière ta vie parfaite, tu en as pris plein la figure.
Mais ces douleurs, ces failles ont fait que je vous ai encore plus aimés. Vous m’avez rappelé certaines de mes expériences et de mes faiblesses. Et je pense que vous parlerez à beaucoup d’entre nous, pas seulement à moi.

J’avais beaucoup apprécié L’instant précis où les destins s’entremêlent, le premier roman d’Angélique Barbérat, et là, j’ai été une nouvelle fois conquise. Même si la lecture a été un peu laborieuse au début, à cause des phrases courtes et des rapprochements abruptes entre le « il » et le « elle » (ce style particulier renforce néanmoins l’évidence et prouve que les deux héros sont faits pour être ensemble puisqu’ils sont proches dans leurs pensées comme dans les phrases et la structure narrative élaborées par l’écrivain), elle s’est avérée être une belle redécouverte. En effet, l’auteure reprend le thème des rencontres inattendues qui bouleversent toute une vie, un thème qui lui semble cher et qui de mon côté, me touche au point que j’y adhère facilement (c’est mon âme fleure bleue croyant au coup de foudre qui parle à cet instant ^^). J’ai passé un très bon moment (même si mes nerfs ont été mis à rude épreuve) et je vous conseille fortement de rencontrer à votre tour Bertrand et Lola.

N’hésitez pas à aller sur Sireadbooks pour lire la chronique de ma copinaute !