Les sorcières de Chloé Delaume

Une fois de plus, c’est un livre aux mots et pensées féministes qui s’est retrouvé entre mes mains. « Les Sorcières de la République », un livre à l’histoire originale et à la narration un peu particulière. Une sorte d’ovni littéraire qui a le mérite de faire réfléchir le lecteur sur les inégalités qui persistent entre les femmes et les hommes, et qui montre, en ajoutant quelques touches de mythologie, de dystopie et de magie, qu’une révolte peut un jour éclater. Pour le meilleur et pour le pire.

les-sorcieres-de-la-repJe ne saurais dire si j’ai adoré ce livre. Il m’a marquée par ses idées et son originalité, mais sa narration m’a parfois dérangée, perdue. L’auteure, Chloé Delaume, varie les genres et les styles. Un peu de théâtre et de poésie, des flashs infos, des dialogues dignes d’un roman… On se demande par moment si l’auteure ne s’est pas laissé envahir par sa volonté et ses capacités littéraires. Des fois, ça a du sens, comme les répliques de pièce de théâtre pour les discussions entre déesses, et à d’autres instants, ça tombe à l’eau. Si j’ai rencontré quelques difficultés avec la narration et la construction de l’ouvrage, j’ai en tout cas beaucoup apprécié le fond de l’histoire !

Lire la suite

Publicités

Mes petits bonheurs de blogueuse + concours

book-picture2

Cela fait un petit moment maintenant que je tiens ce blog. Quatre ans pour être exact. J’ai commencé doucement, très doucement même, pour ensuite me consacrer plus pleinement à ce cocon d’expression et de partage.  Je vous ai déjà un peu raconté la naissance de « discutonsunpeu », mes premiers pas de blogueuse sur Skyblog, puis ma nouvelle aventure sur WordPress. Aujourd’hui, avant de vous dévoiler le concours que j’ai préparé, je souhaite parler de ces petits bonheurs que je vis en tant que blogueuse, et que vous devez sans doute connaître de votre côté si vous tenez également un blog.

Lire la suite

Ces séries qui font battre mon coeur

Je ne parle jamais de séries sur mon blog, et pourtant, comme bien du monde, j’en regarde plusieurs. Je ne suis pas une sérieaddict mais j’aime me poser quelques minutes, voire quelques heures, devant un écran pour me plonger dans diverses histoires et différents univers. Avec la sortie récente de la nouvelle saison de Game of Thrones, je me suis dit qu’il était grand temps que j’aborde ici celles qui me plaisent. Voici donc un article sur les séries qui font battre mon cœur.

gameofthrones

Bien évidemment, je vais commencer avec Game of Thrones, puisque que c’est la diffusion des premiers épisodes de la saison 6 qui m’a donné envie d’écrire et de publier cette chronique. Quand cette série a commencé à faire parler d’elle, je n’avais aucune intention de la regarder. Mais alors vraiment aucune. C’est ma sœur qui m’a un jour convaincue de la visionner en me disant qu’elle aimait beaucoup et que ça pouvait me plaire, malgré certaines scènes assez violentes. J’ai donc tenté, et j’ai été vite amadouée et happée par l’intrigue, les décors, le côté fantastique, les personnages. Je crois d’ailleurs que ce sont les rôles féminins qui m’ont le plus séduite. Dans ce monde en grande partie dominé par les hommes, les femmes parviennent à se faire une place ou luttent pour s’en faire une, chacune à leur manière. Dans cette série, mon cœur bat tout particulièrement pour Sansa Stark. Je pense que cette jeune femme nous réserve bien des actions surprenantes. C’est un personnage qui met du temps à s’affirmer, mais plus Sansa subit, plus sa rage de vivre et de se battre s’exprime. Comme on dit, il faut se méfier de l’eau qui dort.

Scandal-S01-1920x1080_1

Venons-en maintenant à Scandal. Cette série est tout à fait bluffante. Alors qu’à chaque fois je me dis « ils ne peuvent pas faire pire », les épisodes dévoilent des coups et des actes encore plus tordus ! Mais où vont-ils trouver toutes ces idées ?! De saison en saison, les personnages rencontrent des obstacles de plus en plus durs à surmonter. Si la relation entre Olivia et Fitz était au tout début de la série attachante, elle finit par subir la pression liée aux enjeux politiques. Elle devient oppressante, et je dirais même énervante par moment (#yoyoparty un coup oui, un coup non). Je suis donc très heureuse de la tournure que prennent les événements dans la dernière saison ! Et puis, le père d’Olivia, mon dieu ! On en parle de cet homme ? Sa présence, son regard sur le monde, ses chantages sont des plus stressants. Je crois que la série n’aurait pas la même saveur sans ce personnage (sa voix et son débit de paroles en VO, c’est juste dingue).

OITNB

Je n’ai qu’une hâte : que la nouvelle saison sorte. J’en serais presque à compter les jours. Tout comme Game of Thrones, j’ai mis un peu de temps avant de me lancer dans Orange is the New Black. J’en entendais tellement de bien que je craignais d’être déçue. Et il faut l’avouer, à première vue, le milieu carcéral n’est pas ce qu’il y a de plus tentant. Mais j’étais curieuse de savoir comment l’histoire allait être menée dans un lieu fermé, aucunement propice aux voyages et aux grandes épopées. Malgré mes peurs, je n’ai pas été déçue. Le scénario ne manque pas de rebondissements. Avec toutes ces femmes aux origines et aux histoires différentes, les thèmes abordés sont très variés, et il y a toujours de quoi être transporté.

The 100

Voilà une série qui m’a laissée très dubitative lors des premiers épisodes. Je trouvais un peu les personnages ridicules, j’avais du mal à m’attacher à eux, et pourtant, la fin des épisodes me donnait toujours envie de voir la suite. Puis un jour, j’ai compris en mettant la version sous-titrée au lieu de la française. The 100 est une série qui se regarde en version originale car les voix françaises sont juste insupportables, niaises, sans aucun charme. Une fois ce problème résolu, je suis parvenue à me laisser convaincre par les personnages et leurs aventures. Il y a de très bonnes idées dans cette série. C’est une dystopie qui réussit à se démarquer des autres et à se rendre originale. Farfelue par moment, elle mélange le progrès scientifique et la régression sociale. Il y a une bonne dose d’actions, beaucoup de suspense, ce qui rend les spectateurs fortement accros.

12_Monkeys_Intertitle

Le titre de cette série parlera sans doute à certains d’entre vous. 12 Monkeys s’inspire en effet du film « L’Armée des 12 singes » avec Bruce Willis et Brad Pitt. N’ayant pas vu cette oeuvre cinématographique, je suis bien incapable de vous dire si la série respecte beaucoup le film ou non. Tout comme pour The 100, nous avons affaire à une dystopie. Un virus a décimé une grande partie de la population. Nous sommes en 2043 et la seule solution pour changer l’Histoire est d’entreprendre des voyages dans le temps pour découvrir et comprendre les causes de la propagation de ce virus. De saut dans le temps en rebondissement, la vérité est de plus en plus incroyable. Passé, présent et futur… Tout s’entremêle. Alors que notre esprit se construit des barrières temporelles, le temps, lui, ne subit pas cette catégorisation. Et ce que l’on réalise aujourd’hui peut avoir des répercussions sur demain comme sur hier.

outlander

J’ai découvert Outlander récemment. A force de lire des avis positifs sur cette série sur différents blogs, je me suis dit que je devais au moins tester quelques épisodes pour voir si la sauce prenait également de mon côté. Si cette série est mentionnée dans cet article, vous vous doutait déjà de ce que je vais écrire : oui, la sauce a pris. Et très rapidement ! Je crois bien que j’ai eu un coup de cœur pour les personnages de Claire et Jamie. Ils ont tous les deux du caractère (et j’aime beaucoup le petit côté féministe de Claire), des visages captivants et de trépidantes histoires à vivre. L’aspect historique de cette sérié est également très instructif. Il y a de fortes chances pour que je finisse par lire la version littéraire, car je suis certaine que les livres me réservent des aventures que la série n’a pas le temps de conter !

Et vous, quelles sont les séries qui vous plaisent actuellement ?

Miroir, mon beau miroir

En voilà une drôle de tête, Charlize? Il faudrait peut-être sortir un mouchoir pour nettoyer tout ça ? Vous vous mettez dans des états par moment… C’est assez effrayant. Tellement effrayant qu’on adhère complètement à votre personnage Ravenna et à l’histoire « Le Chasseur et la Reine des glaces ». Le temps passe et on ne se lasse pas des combats, des manipulations, des retrouvailles amoureuses, de vos cris et de vos mesquineries. 
Charlize-Theron-dans-Le-Chasseur-et-La-Reine-des-Glaces

Quand on s’installe dans une salle de cinéma pour regarder la suite de « Blanche-Neige et le chasseur » (et oui, il s’agit bien d’une suite ; certaines personnes dans mon entourage m’avaient laissé entendre qu’il s’agissait d’un prequel, mais à part les premiers minutes du film, il est bien question d’une suite), on s’attend à du grand spectacle. De belles scènes de combat, des effets spéciaux à couper le souffle, des reines cruelles et prêtes à tout pour diriger. Pour tout vous dire, à part les quelques passages dédiés aux bouffonneries des nains (pourquoi faut-il toujours qu’on les fasse passer pour des clowns et que les notes humoristiques du film reposent sur leurs épaules ?), j’ai apprécié l’histoire qui se déroulait sous mes yeux. Il y a eu un vrai travail sur les décors et les costumes. On en prend plein les mirettes. Les robes de Ravenna et de Freya, en particulier, sont extravagantes, riches en détail, elles sont l’expression même de la suprématie de ces deux reines. On pourrait se dire que c’est exagéré, voire un peu trop superficiel. Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un conte et que l’excès est utilisé pour nous transmettre un message : même ceux qui possèdent tout peuvent finir par se casser les dents. La vanité et l’orgueil ne sont pas forcément de bons amis. Et puis, « Le Chasseur et La Reine des glaces » est une suite. Le miroir est toujours présent, prêt à renvoyer les plus mauvais traits de caractère des personnages. Qui dit Ravenna, dit narcissisme. « Miroir, mon beau miroir, qui est la plus belle ? »

Si j’ai beaucoup aimé ce nouvel épisode, c’est en priorité pour Charlize Theron. Fidèle à elle-même, son personnage Ravenna n’a pas de limite. Sa soeur, Freya, n’est qu’un pion parmi d’autres, elle n’éprouve aucun remord à la faire souffrir. Et alors que l’actrice aurait pu facilement tomber dans l’excès, Charlize Theron a trouvé le bon ton pour interpréter la méchante reine aux robes bling-bling. Une grande partie de la qualité de ce film repose sur elle. Malgré tout, les autres acteurs sont aussi admirables. Les têtes d’affiche ont été particulièrement bien choisies ! Charlize Theron, Emily Blunt, Jessica Chastain et Chris Hemsworth forment un quatuor remarquable. A quand la suite ?

Concert des LEJ, on y retourne ?

Lundi 7 mars, 18 h, direction la salle L’Autre Canal pour assister au concert des LEJ. Trois bouts de femmes talentueuses. Trois musiciennes qui ont le vent en poupe depuis leur mashup « Summer 2015 ». Il a neigé presque toute la journée. Heureusement, la poudre blanche n’a pas tenu, l’attente à l’extérieur de l’établissement ne se fait donc pas dans la douleur. Et puis, il y a l’excitation, l’empressement. Ce concentré d’émotions tient chaud. Je ne connais pas toutes les chansons du trio par cœur, mais je sais qu’il y a de fortes chances pour que je passe un très bon moment. Je n’ai pas d’attentes particulières, je veux juste me délecter de l’instant présent, et avec les LEJ sur la scène, il y a peu de possibilités pour que cet instant soit ennuyeux. 

L-E-J

Quand les portes de L’Autre Canal s’ouvrent, nous entrons avec les premiers spectateurs. Avec ma sœur, nous avons le choix des places. Pour nous, cela sera au centre du balcon. La vue est idéale, on voit toute la scène, les grandes personnes ne peuvent pas nous gêner, et la barrière nous sert d’appui. Le top. Cela valait le coup d’attendre une heure dans le froid.

Vers 20 h, la chanteuse alsacienne Flore M donne les premières notes. Faire la première partie d’un concert n’est jamais chose simple, mais il faut reconnaître qu’elle s’en sort plutôt bien. Elle a une voix puissante. Un peu de blues, un peu de soul, la recette prend facilement.  Elle parle un peu d’elle mais partage surtout avec nous notre attente. Elle nous fait appeler les LEJ à plusieurs reprises, nous aide à faire monter les décibels.

Puis le grand moment arrive. C’est avec beaucoup d’humour que les LEJ entrent sur scène. Je ne vous décrirais pas cette entrée pour ne pas gâcher la surprise à celles et ceux qui risquent de les voir prochainement. Mais franchement, c’est une belle entrée en matière, originale, à l’image de ces trois femmes pleines de vie. D’ailleurs, tout le concert a été construit sur ce principe : l’humour. Des petits sketchs font le lien entre les chansons et permettent aux musiciennes de partager pleinement ce moment avec le public. Qu’est-ce que j’ai ri pendant ce concert ! Et qu’est-ce que j’ai aimé savourer leurs chansons ! Ces dernières sont déjà chouettes au départ, mais sur scène, c’est encore mieux. Le violoncelle, un délice. Et les voix, du pur bonheur. Les LEJ sont capables de monter très très haut dans les notes. C’est assez surprenant.

A côté de ça, il y a également l’éclectisme de leur musique. De Macklemore à Britney, en passant par Adèle, Magic System et leurs propres chansons (La dalle <3), on en prend vraiment plein les oreilles. C’est très plaisant, et à aucun moment on ne se lasse de les entendre chanter.

Ce concert était vraiment très réussi. Si jamais vous avez l’occasion de les voir sur scène, surtout n’hésitez pas ! Vous ne regretterez pas !

LEJ concert

Photo prise par ma sister. On a l’impression d’être très loin, mais ce n’était pas du tout le cas !

Dragon Loyalty Award

Aujourd’hui, je reviens avec un tag, et pas n’importe lequel : le Dragon Loyalty Award. J’ai été nommée quatre fois ! Je me dois donc de publier un article sur ce sujet. Un grand merci aux quatre blogueuses (c’est-à-dire Truc et Nola, Bykimysmile, Sireadbooks, Laurapassage) qui m’ont remis cet Award, cela me fait extrêmement plaisir ! 

#blackstarcafe

Les règles de ce tag :

– Poster l’Award sur ton blog.
– Annoncer que tu as gagné et mettre le lien vers le blog de la personne qui  t’a nominée.
– Présenter 6 blogs qui méritent l’Award.
– Mettre un lien vers leur blog et leur faire savoir qu’ils ont reçu un Award.
– Écrire 7 choses intéressantes sur toi.
 *
Les heureux gagnants :
Choix très cornélien. Je ne peux bien évidemment pas nommer les blogueuses qui m’ont gentiment donné l’Award, alors qu’elles le méritent amplement ! Je ne peux pas non plus nommer tous les blogueurs qui viennent régulièrement sur mon blog, sous peine de dépasser les 6 demandés pour ce tag (I want to cry). Allez, courage Emeline.
 *
Ma Lecturothèque : Parce que je découvre beaucoup d’ouvrages sur son blog, des comics et des BDs qui ne m’auraient jamais tentée sans son intervention !
Le Petit Pingouin Vert : Les pingouins sont toujours fidèles au rendez-vous, et leurs articles éclectiques sont très intéressants.
La minute d’Emy : Une working mum que je suis depuis le tout début de mon blog et qui laisse souvent des petits mots sur ma page.
Quai des proses : Une blogueuse dont j’aime beaucoup la plume ! (#talent)
Topobiblioteca : Parce qu’elle contribue largement à l’augmentation de ma PAL 😉
Espace en Claire-Obscure : Pour ses chroniques toujours bien construites et argumentées.
*
Ces 7 choses intéressantes (ou pas) sur moi :
– J’ai terminé mes études début octobre. Depuis, j’enchaîne les CDD. Ce n’est pas toujours simple car il faut s’adapter à chaque fois, vivre sans savoir ce qui nous attend réellement dans les mois à venir. Malgré tout, il ne faut pas désespérer car c’est une étape un peu obligatoire dans le milieu du journalisme, surtout dans le contexte actuel. Et ça fait de l’expérience ! C’est toujours bon à prendre (et puis j’aime ce que je fais, alors c’est le principal).
– J’ai rencontré pour la première fois Agnès Martin-Lugand en juin 2015, à La Belle Hortense, le café littéraire qui lui a inspiré le café de Diane. Je crois qu’il n’y avait pas meilleur endroit pour parler avec cette auteure !
– Vous vous en doutez, ma chambre est remplie de livres. J’ai beau me dire qu’il faut que je me sépare de certains, je n’y parviens pas.
– J’aimerais retourner en Italie. Je me souviens encore de la visite de Capri réalisée quand j’étais en classe de 4e. De toutes les glaces stracciatella que j’ai dévorées à l’époque. De la découverte du Vésuve et de Pompei. Du temple de Vesta à Rome, pour lequel j’avais préparé un exposé. Du carnaval de Venise vécu un peu près à la même période avec mes parents et grands-parents. Du palais des Doges dans lequel je me suis sentie si petite…
– Autre souhait. J’aimerais m’acheter les différents tomes Harry Potter en Anglais, déjà pour me perfectionner, mais aussi parce que les premières de couverture des éditions Bloomsbury sont magnifiques.
– J’ai un petit côté maniaque. J’aime bien quand les choses sont rangées, en priorité chez moi. Les autres font bien ce qu’ils veulent chez eux 🙂
– Si j’ai mis du temps à me relancer dans la blogosphère, je suis aujourd’hui très heureuse d’avoir franchi le pas ! Ce blog m’apporte tellement de belles choses !

Mes premiers pas dans la blogosphère #2 + concours

Blogging discutonsunpeu

Au mois d’octobre dernier, j’écrivais et postais un billet sur ma toute première expérience dans le milieu de la blogosphère. A l’époque, je tenais plusieurs blogs sur la plate-forme créée par Skyrock. J’y publiais tout et n’importe quoi. Puis, petit à- petit, j’ai commencé à faire des efforts sur le design, le style d’écriture, les fautes d’orthographe. Ces blogs me tenaient vraiment à cœur, j’y consacrais beaucoup de temps. Bien évidemment, il y a eu un moment où j’ai fini par tout arrêter. Plus assez de temps. Un peu de lassitude. L’esprit « Skyblog » ne me convenait plus. Je suis partie, j’ai laissé mes blogs à l’abandon, sans les supprimer pour autant.

Aujourd’hui, j’ai de nouveau envie d’écrire un billet sur « mes premiers pas dans la blogosphère », mais en me centrant sur discutonsunpeu.wordpress.com cette fois. Pourquoi l’ai-je créé ? Ai-je rencontré des difficultés ? J’ai sans doute déjà un peu abordé ces deux questions dans d’autres articles, mais là, je souhaite vraiment y répondre plus sérieusement, raconter plus longuement l’histoire de ce blog.

Let’s go !

Une fois arrivée en première année de master, j’ai ressenti le besoin d’avoir mon propre espace web pour partager des articles, des idées, des avis. Je me suis alors souvenu que, sur un coup de tête, j’avais déjà créé un compte wordpress. Un compte qui était resté inactif pendant plusieurs mois car je ne savais pas du tout quoi publier. Et oui… A force de consulter des blogs, j’avais eu envie de faire pareil. Malheureusement, une fois l’adresse créée et validée, j’avais été incapable de faire quoi que ce soit. Je désirais partager, discuter, échanger, mais à part ces trois grandes notions, je n’avais pas véritablement de ligne directrice. J’aurais pu publier malgré tout. Cependant, le but n’était pas de faire n’importe quoi. Je me suis donc abstenue. Et je suis bien contente de n’avoir rien fait à l’époque ! Au moins, j’ai pris le temps, j’ai attendu que les vraies bonnes idées arrivent et surtout, que l’envie ne soit pas juste éphémère.

Revenons donc à cette première année de master.

Cette fois, c’était la bonne ! Madame Volonté était bel et bien de mon côté. J’étais plus que motivée. Je postais alors mon tout premier article, sur la course Octobre Rose. Informatif. Impersonnel. Cet article a beau me tenir à cœur, j’ai conscience qu’il n’était pas génial et qu’il faisait très « journaliste ». Le problème que j’ai rencontré en commençant ce blog est donc celui-ci : la déformation professionnelle. J’avais du mal à m’inclure dans les articles. J’avais un regard extérieur, j’appliquais ce que j’avais l’habitude de faire dans le cadre de mes études et de mes stages. Il était important que je sorte de ce cercle vicieux si je voulais que ce blog me ressemble véritablement, qu’il fasse partie de mes loisirs, qu’il soit pour moi un espace de détente. Ça n’a pas été simple. Mais au fur et à mesure, je suis parvenue à m’approprier cette page ! Et je suis très heureuse de ce que ça donne actuellement comme résultat. Même si ce n’est pas parfait. Même si je ne publie pas régulièrement. Le principal, c’est que ce blog me fasse plaisir, et qu’il vous plaise également !

CONCOURS : Pour vous remercier de faire vivre ce blog, j’ai décidé de mettre en place un concours. J’en avais déjà parlé fin 2015 et j’ai mis énormément de temps avant de le concrétiser. La faute à moi-même qui changeais très souvent d’idées cadeaux… Éternelle insatisfaite.

Voici donc le lot, incluant plusieurs cadeaux :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • La figurine Funko Pop Sadness
  • Le livre Wonder de R.J Palacio
  • Un petit notebook de la marque La Marelle
  • Un mini mascara de chez Accessorize

Pour participer, il vous suffit de vous inscrire dans les commentaires et de partager l’article que j’ai publié sur ma page Facebook à ce sujet 🙂 Le concours s’arrêtera le 18 mars. Good luck !