« Stranger Things », on en veut encore

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas parlé « série » ici. J’en regarde pourtant régulièrement. Mais il faut reconnaître que « The Handmaid’s Tale » m’a tellement marquée l’année dernière que j’ai par la suite eu beaucoup de mal à m’exprimer sur d’autres séries sur ce blog. Je n’en ressentais pas forcément le besoin. Je n’éprouvais pas l’envie de vous en conseiller ou déconseiller certaines. Il y a peu, j’ai regardé la série allemande « Dark » qui m’a beaucoup plu et qui m’a fait penser, de par son univers, ses disparitions, ses mystères et ses personnages, à « Stranger Things ». Et c’est là, à ce moment précis, que j’ai compris qu’il était temps pour moi de regarder la saison 2 de cette série qui avait été un véritable coup de cœur

Qu’est-ce que ça fait du bien de les retrouver. Eleven, Mike, Will, Dustin et Lucas. Qu’est-ce que ça fait du bien de retourner à Hawkins, et de replonger dans les années 80. De ressentir le mystère planer une nouvelle fois, la menace rôder. Bien que je ne raffole pas des histoires qui tendent à faire peur, cette petite troupe poussée à faire face à l’étrange m’avait manqué. C’est donc avec plaisir que je me suis remise devant mon écran pour suivre leur nouvelle aventure, ou plutôt nouvelle mésaventure. Une fois encore, comme avec la saison 1, j’ai enchaîné les épisodes. Leur construction est telle que vous ne pouvez pas décrocher facilement. La narration est rondement menée : du suspense au début, quelques germes d’explication au milieu, de belles frayeurs en accompagnement, et enfin, de nouveau du suspense à la fin. Tout est fait pour accrocher le téléspectateur et l’amener à regarder la suite.

Si j’avais un reproche à faire, ça serait celui d’avoir mis un peu plus en retrait Eleven dans le groupe pour cette saison 2. Je suppose que c’est lié à sa soi-disant disparition à la fin de la saison 1, et qu’il fallait qu’elle revienne doucement mais sûrement afin que l’histoire reste crédible. C’est cohérent et malin car ça nous oblige à rester pour assister aux fameuses retrouvailles. Mais quelque part, c’est un peu décevant car je n’ai pas ressenti la même proximité, le même intérêt pour ce protagoniste qui m’avait pourtant beaucoup touchée et plu dans la première saison (et qui était ressorti pour moi comme étant le personnage principal de cette série). Même si on en apprend plus sur son passé, on sent que c’est un personnage en transition, perdu. Je crois que le meilleur reste à venir avec cette jeune femme forte. Enfin, je l’espère. Sinon, j’ai beaucoup aimé l’interprétation de Wynona Ryder et de Noah Schnapp. Cette saison 2 fait complètement honneur à leur rôle et à leur jeu d’acteur. C’était bluffant et dingue de voir cette mère et son fils si bien interprétés. J’en ai oublié que ce n’étaient que des personnages. Si vous n’avez pas encore regardé cette série, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !

Publicités

11 réflexions sur “« Stranger Things », on en veut encore

  1. J’ai découvert cette série il n’y a pas longtemps et j’ai enchainé la saison 1 et la saison 2! C’est vrai que c’est dommage qu’Eleven soit mis de côté dans la saison 2 et j’avoue que je n’ai pas plus apprécié que ça son escapade pour aller retrouver sa « soeur »!

    • Oui on voit qu’ils voulaient intégrer de nouveaux personnages. Mais ce qui est dommage c’est que dans la première saison on ne parle pas vraiment d’autres enfants aux capacités extraordinaires (ou alors j’ai oublié) et du coup ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe…

      • Ah je me suis quand même dit que si Eleven était le numéro 11, il y en avait forcément d’autres… mais celle-ci en particulier, ça tombe effectivement comme un cheveu sur la soupe!

      • Oui, c’est très étrange. Surtout qu’on a le sentiment que tous les autres cobayes sont décédés et qu’Eleven est la seule à être parvenue à surmonter tout ça…

  2. Cette série est une pépite, la saison 2 a été énormément critiquée et autant dire que je ne partage pas le point de vue des magazines ! Super article au passage, si cela t’intéresse tu peux toujours aller voir le mien !

    • Je t’avoue que je n’avais lu aucune critique dans les magazines, ça m’a évité de partir avec trop de doutes et d’a priori 🙂 Merci pour ton commentaire ! Je vais aller lire ta chronique 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s