Mes déceptions littéraires #1

Il y a des livres que l’on attend au tournant, pour une ou plusieurs raisons, et qui ne répondent finalement pas à nos attentes. D’autres qu’on n’attendait pas vraiment et qui, loin de nous surprendre et de nous offrir un coup de cœur, nous plombent le moral, nous indiffèrent ou nous déçoivent terriblement. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de rassembler dans un article quelques ouvrages qui m’ont déçue mais pour lesquels je n’ai jamais fait de chronique entière par manque de volonté ou de grosse déception. Je suis comme ça, si je n’ai pas envie de chroniquer un livre, si je n’en ressens pas le besoin sur le moment, je ne le fais pas. Mais je me suis dit, malgré tout, que cela pouvait être intéressant de regrouper mes déceptions et de vous en parler de temps en temps. Alors, c’est parti pour une première vague d’ouvrages décevants.

Je commence avec « Lola ou l’apprentissage du bonheur », la suite de l’ouvrage « Bertrand et Lola » écrit par Angélique Barbérat. Dans ses romans, l’auteure met toujours un peu de temps pour placer l’histoire. Cela fait partie de son style d’écriture. Si cela ne m’avait pas dérangée pour voir naître l’histoire d’amour entre les deux personnages, j’ai été plutôt agacée de voir l’action traîner dans cette suite. Lola et Bertrand sont enfin ensemble, mais contrairement à ce que j’ai ressenti dans le premier livre, leur romance ne me faisait plus du tout pousser des ailes. Le photographe, abîmé par des mois de captivité en tant qu’otage, est quand même parvenue à me toucher. Lola, pour sa part, m’a laissée plutôt indifférente au point que je finisse par me dire : « Mais pourquoi ce livre ne s’intitule pas ‘Bertrand et l’apprentissage du bonheur’ ? » Car finalement, c’est cet homme qui se retrouve en plein combat avec le bonheur. Je ne dis pas que Lola n’avait pas ses obstacles à traverser, mais Bertrand avait, dans ce second roman, bien plus de démons à affronter, et c’est son comportement qui, plus d’une fois, mettait leur relation à rude épreuve. En désaccord avec certains points de cette histoire et en manque de battements de cœur, je suis ressortie plutôt déçue de cette lecture. J’avais sans doute trop d’attentes.

Passons maintenant au « Miroir de Cassandre » de Bernard Werber. Si vous saviez à quel point je me suis forcée à terminer ce livre. J’ai lutté jusqu’au bout car Bernard Werber est un auteur que j’aime beaucoup, et j’apprécie les visions scientifiques qu’il intègre à ses romans. C’est même tout le charme de ses histoires. Il a énormément de connaissances et fait beaucoup de recherches. Son travail donne le sentiment que ce qu’il écrit pourrait arriver. Mais là, franchement, j’ai cru plus d’une fois que j’allais abandonner. Les personnages ne m’ont pas captivée, l’action avait du mal à pointer le bout de son nez. D’ailleurs, je ne me souviens même plus de la fin. Comme quoi ça m’est vraiment passé au-dessus. Il y avait du potentiel, et à mes yeux il n’a pas été assez exploité. On retrouve un thème cher à l’auteur : la Terre. Protéger notre environnement, faire attention à notre planète. Mais contrairement à d’habitude, le message n’est pas aussi bien passé. Il y a un regard très pessimiste sur notre société qui ne m’a pas échappé mais le manque d’actions fait que je ne me suis pas sentie impliquée comme j’ai pu l’être dans d’autres de ses histoires. L’aspect mythologique me laissait également entendre qu’il y aurait un gros rebondissement à la fin. Encore une fois, j’avais trop d’espoir.

Voici un roman que je ne suis pas près de conseiller. J’ai limite envie de vous dire : « Si un jour vous tomber sur ‘Mon chien Stupide’, ne le prenez surtout pas et partez en courant. » Oui, fuyez. Enfin, si vous avez un peu de courage et du temps à perdre, vous pouvez toujours tenter. Qui sait ? De mon côté, ma seule satisfaction à la fin de ma lecture fut de l’avoir emprunté à la bibliothèque. La quatrième de couverture promettait de l’humour. Je n’ai pas ri une seule fois. Ce roman, et plus particulièrement ce chien, m’a même mise mal à l’aise à plusieurs reprises. Loin de m’attendrir, ce toutou Stupide m’a surtout dégoûtée. Les chiens pervers existent sans aucun doute, mais en rire ? Et l’idiotie peut-elle justifier plus ou moins les comportements déplacés ? Je suis désolée mais je n’ai pas vraiment envie de rire face à la perversité d’un personnage. Que cela soit un animal ou pas. Voilà, je vais m’arrêter là car c’est en train de m’énerver une nouvelle fois. Et puis, vous l’avez bel et bien compris : j’ai détesté ce livre.

Et vous, quels sont les ouvrages qui vous ont déçus ?

Publicités

27 réflexions sur “Mes déceptions littéraires #1

    • Oui, quand un livre me déçoit je n’ai pas forcément envie d’en parler, car je n’ai pas très envie de m’attarder encore dessus en lui consacrant une chronique. Mais je me suis dit qu’en regrouper plusieurs dans un même article, ça pouvait peut-être m’aider à aborder plus facilement ces ouvrages. Et puis, au fond, sur les autres blogs, j’aime bien lire de temps en temps des avis négatifs. C’est enrichissant 🙂

    • J’ai justement ce livre dans ma bibliothèque. Je l’ai commencé il y a plusieurs années et je l’ai abandonné en cours de route. Je n’arrivais pas à accrocher… Je vois que je ne suis pas la seule à avoir du mal avec ce roman 🙂 Je réessayerai peut-être mais ton commentaire me laisse entendre que je risque de ressentir encore la même chose.

  1. Ahhh tu avais lu la suite de Bertrand et Lola ? Je t’avais écrit un mail pour qu’on la lise ensemble, mais finalement, vu ton ressenti, heureusement qu’on ne l’a pas lue :/ Du coup j’ai peur de la découvrir maintenant cette fameuse suite..
    Chouette article ! Même s’il n’est jamais plaisant de parler d’un livre qu’on n’a pas aimé, je trouve que c’est important de le faire de temps en temps 🙂
    A bientôt ❤

    • Oui, comme tu le dis si bien, ça fait partie du jeu ^^ S’il y a bien un livre que je te déconseille parmi ces trois là, c’est bien « Mon chien Stupide » ! Il n’est vraiment pas passé celui-ci…

  2. Les déceptions littéraires sont toujours difficiles à vivre, surtout lorsqu’on attend beaucoup d’un livre … Je sais que j’avais voulu lire « le miroir de Cassandre » parce que le résumé m’intriguait mais finalement, après tous les avis négatifs que j’ai lu à son sujet j’ai préféré ne pas tenter, il aurait surement fait parti de mes déceptions également ^^

    • Voilà, c’est ça, j’ai été dupée par le résumé ! 🙂 Et comme c’était Bernard Werber l’auteur, je me disais que ça ne pouvait qu’être bien. Je suis un peu tombée de haut… En tout cas, je ne vais pas t’encourager à le lire malgré tout ^^

  3. C’est chouette d’avoir des avis négatifs aussi 🙂 J’avais entendu parler en bien du miroir de Cassandre, j’avais hésité car Bernard Werber bon, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé… ton avis a fini de me conforter dans ma décision x)

      • J’avais lu il y a un bon moment Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu qui ressemble plus à un essai. J’avais vraiment bien aimé. Mais après Le Miroir de Cassandre, j’ai pas eu vraiment envie de retenter avec un autre livre de cet auteur…

      • Je te comprends, cet ouvrage n’est vraiment pas intéressant, en tout cas pas autant que d’autres écrits par cet auteur. Si jamais tu as envie de retenter malgré tout, je te conseille « Troisième humanité ». C’est très intrigant, un brin féministe, et ça fait réfléchir sur l’avenir de l’humanité !

  4. C’est une chouette idée d’article haha ! Je comprends le ressenti, j’aime pas beaucoup chroniquer les romans que je n’ai pas aimé non plus. Je n’ai lu aucun de ces trois là, mais je pense que je vais les éviter du coup :p

  5. Je préfère « Lola ou l’apprentissage du bonheur »
    La suite du premier tome,  » Bertrand et Lola  » . Première découverte, celle de l’auteur, Angélique Barbérat, qui sait, grâce à son écriture et à sa façon très personnelle d’écrire son roman, nous faire véritablement  » vivre  » avec ses personnages.

    • Je suis ravie de voir que tu as apprécié cette lecture, je me dis que Lola et Bertrand continuent à toucher les lecteurs, même si ça a un peu beaucoup loupé avec moi cette fois-ci. En tout cas, ça ne m’empêchera pas de continuer à découvrir cette auteure ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s