Amitié prodigieuse, amitié insidieuse

Comme beaucoup de personnes, je n’ai pas pu résister. A force de voir cet ouvrage dans les rayons et d’en entendre que du bien, je me suis dit qu’une lecture contemporaine prenant racine en Italie ne pouvait qu’être intéressante. Une fois dans ma pile à lire, « L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante n’a pas fait long feu. Ce roman d’apprentissage a su me rendre curieuse : l’amitié entre Elena et Lila est-elle faite pour durer ? Que vont-elles devenir au fil des années ? 

Dans ce premier tome, l’auteure se consacre uniquement à la jeunesse de ses deux héroïnes. Un pan de leur vie qui sera en partie déterminant pour la suite. C’est durant cette période que tout se joue pour Elena et Lila. Leurs choix, ou celui de leur entourage, auront des répercussions sur leur vie de femmes adultes. C’est une phase cruciale, et on comprend tout à fait pourquoi Elena Ferrante a choisi d’ouvrir son histoire avec un tome entier sur ces débuts. Si je m’attendais à trouver un récit à double voix, l’écrivain a pourtant décidé de ne laisser qu’Elena s’exprimer. Fascinée par son amie, cette jeune Italienne grandissant dans un quartier difficile à la fin des années 50 se présente comme la « suiveuse ». Enigmatique, impulsive, déterminée, Lila prend le dessus facilement. Elle domine d’autant plus que ses pensées ne sont jamais dévoilées, à aucun moment elle ne s’empare de la narration. Et pourtant. Elle est partout et influence le comportement d’Elena.

Cette relation insidieuse est malgré tout assez représentative de ce que peuvent vivre deux personnes en amitié. Et puis, n’oublions pas que nous sommes dans un roman d’apprentissage. Ce lien étrange, cette fascination aura des conséquences sur leur avenir, et permettra peut-être à l’une ou à l’autre de se réveiller. Se construire dans la comparaison peut faire pousser des ailes. Par orgueil et par confiance en soi, on peut finir par vouloir se détacher de tout ça. C’est cet aspect qui rend cet ouvrage intéressant. Elena parviendra-t-elle à grandir à sa manière, sans chercher le consentement de son amie ? Lila est-elle si admirable que ça ? Au début de ma lecture, j’ai eu du mal à accrocher à cette histoire, mais c’est parce que l’auteure est parvenue à me faire poser ces questions que j’ai continué à tourner les pages pour avancer dans ma réflexion aux côtés de ces deux jeunes Italiennes. Et maintenant, j’ai bien envie de connaître ce qu’il va se passer dans les livres suivants. « Le nouveau nom », tome 2, va forcément finir dans ma PAL.

Publicités

15 réflexions sur “Amitié prodigieuse, amitié insidieuse

  1. Je viens également de le terminer, curieuse de découvrir ce phénomène. Au final, j’ai bien aimé suivre cette amitié étrange et l’ambiance de Naples, mais ça n’a pas été non plus un coup de cœur !

    • Oui, je suis bien d’accord avec toi. C’est un livre intéressant mais pour le moment pas de coup de coeur à l’horizon. Qui sait ? Ça viendra peut-être avec le tome 2 🙂

  2. J’en entends tous les jours parler de cette saga et je n’ai pas encore sauté le pas. Normalement je suis du genre à laisser couler quand une oeuvre a ce genre d’effervescence mais cette fois ci je suis bien curieuse de voir comment l’amitié est développée dans ce roman.

    • C’est une histoire d’amitié intéressante à lire. On se rend compte à quel point l’admiration qu’on a pour un ami peut nous influencer pendant des années. C’est un peu effrayant également. Mais c’est ce qui fait de cet ouvrage un livre enrichissant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s