Si Marilyn rencontrait Hitler

Une première de couverture qui ne laisse pas indifférent. Un titre qui suscite de nombreuses questions. Mais que fait Marilyn Monroe auprès de ce dictateur tant détesté ? Hitler a-t-il succombé au charme de Madame « Poupoupidou » ?

dolfi-et-marilyn-francois-saintongeOn pourrait s’attendre à du grand n’importe quoi, à une histoire brinquebalante. Mais Dolfi et Marilyn n’est pas juste un roman qui se sert d’un personnage historique et d’une icône pour faire parler de lui. François Saintonge, qui est en réalité un pseudonyme (l’auteur préférant rester anonyme), a construit son ouvrage sur un sujet propice à la réflexion et aux oppositions : le clonage.

Nous sommes à Paris, en 2060 (pas si loin que ça de nous). Les clones humains sont autorisés, vendus comme de véritables meubles à ceux qui ont assez d’argent pour se le permettre. Bien évidemment, face aux limites financières, un marché noir s’est mis en place pour parer aux autres demandes.

Les célébrités d’un autre temps reviennent alors à la vie. Si elles ressemblent comme deux gouttes d’eau à leurs prédécesseurs, elles ne sont cependant qu’une image. Sans famille, sans enfance, elles sont là pour obéir aux vrais êtres humains.

Tycho Mercier, spécialiste de l’Histoire du XXe siècle, est obnubilé par la Seconde Guerre Mondiale et le Führer. Alors qu’il ne prêtait guère attention aux clones (excepté Marilyn, la copie achetée en contrebande par son voisin), il se retrouve avec un exemplaire du dictateur sous le bras. C’est le début des ennuis car la série Adolf Hitler est  depuis quelques temps interdite. Que faire de lui ? Le ramener au Centre de Régulation pour qu’il disparaisse alors qu’en tant que clone il est innocent ? A qui se fier ? De qui se méfier ?

Puis un jour, Dolfi s’enfuit avec Marilyn. Que deviennent-ils ? Et si Hitler tombait entre les mains de personnes mal intentionnées, poussées par le désir de voir renaître le IIIe Reich ?

Subtilement écrit, ce roman pose les risques et dangers liés au clonage humain. La science peut sauver des vies, améliorer notre quotidien, mais elle peut aussi aller trop loin.

Publicités

4 réflexions sur “Si Marilyn rencontrait Hitler

    • Je me promenais dans une librairie et je me disais : « tu n’achètes rien, tu regardes seulement !’ et quand je suis tombée sur ce livre, impossible de partir sans. Vraiment originale comme idée de roman, je te le conseille fortement 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s